Chargement de la playlist en cours...

Financiarisation de l'économie : cash misère

#Datagueule

Publié le - Mis à jour le 27-03-2017

Qu'est-ce que la financiarisation de l'économie ?

En 2012, seules 5 % des transactions financières à travers le globe correspondaient à des biens et services réels. En 2007, le volume des échanges d’actions sur les places boursières mondiales étaient presque cent fois supérieures aux sommes investies dans l’économie réelle. Aujourd’hui, aux États-Unis à peine 15 % de l’argent présent sur les marchés est utilisé pour financer les entreprises. Y aurait-il quelque chose de pourri au royaume des cotations. En théorie, la finance doit permettre aux capitaux de mieux circuler pour qu’il bénéficie à l’économie réelle. Aux États-Unis entre 1946 et 1959,  lorsque le secteur financier injectait un dollar dans l’économie réelle, il gagnait 30 cents en retour sur investissement. Du win win, ce qui permettait de faire tourner la machine industrielle. Dans les années 2000 pour un dollar investi, on récupérait 1,74 $ : les intérêts dépassent les investissements sauf que du coup c’est maintenant l’économie réelle qui finance les marchés et non l’inverse.

Jusqu’aux années 70, la logique des sociétés cotées était principalement le « retain & reinvest » : préserver les gains et les réinvestir dans l’appareil productif…

Réalisateur : Henri Poulain; Voix : Julien Goetz; Graphisme : Benjamin Le Talour

Producteur : StoryCircus, France Télévisions;

Auteur : Julien Goetz

Production : 2014

Recommandations