Historique de la diffusion de l'écriture

Publié le - Mis à jour le 05-01-2017

La diffusion de l’écriture autour de la Méditerranée

calligraphie-arabe

C’est sans doute de la nécessité de garder trace de transactions commerciales qu’est née l’écriture. L’Egypte invente les hiéroglyphes, la Mésopotamie, l’écriture cunéiforme. Vers 1 500 av. J.-C., à Ougarit, l’écriture cunéiforme est réduite à trente signes. Ce nouveau système d’écriture, remarquable par sa simplicité, est révolutionnaire : c’est l’alphabet.

Dans une région très proche et pratiquement de la même époque, les Phéniciens utilisent une écriture alphabétique, à l’origine de la plupart des alphabets utilisés par les peuples de la Méditerranée. Ces derniers, en contact avec les Phéniciens, grands marins et commerçants ont utilisé l’alphabet et l’ont adapté aux besoins de leurs langues.

L’araméen, langue courante de l’ancien Orient, se présente à l’époque hellénistique sous forme de nombreux dialectes comme le palmyrénien ou le nabatéen, dont l’alphabet est sans doute, avec celui du syriaque, à l’origine de l’alphabet arabe.

Extrait de : Regards sur la civilisation arabo-musulmane
Livret jeunes musée
Source : Institut du monde arabe
En partenariat avec Institut du Monde Arabe (IMA)institut du monde arabe (ima)

l'ima , fruit d'un partenariat entre la France et vingt-deux pays arabes, développe, en France, la connaissance et la compréhension du monde arabe, de sa langue, de sa civilisation.

Il propose un grand nombre d'activités, dont des actions éducatives, et propose un espace dédié à la présentation de l'ensemble du monde arabe.

Recommandations