le pop art : un phénomène culturel

Publié le - Mis à jour le 19-04-2017

La société de consommation

Le Pop Art cherche à sortir des objets ordinaires que sont les biens de consommation pour en faire des œuvres d’art. A l’origine du pop Art britannique, se mêlent à la science-fiction et la technologie, la publicité, le design et les objets de la vie quotidienne. Richard Hamilton lance le Pop Art britannique en produisant pour l’exposition This is tomorrow, le tableau Just What Is It that Makes Today's Homes So Different , So Appealing? (Au fait, qu'est-ce qui différencie et rend les foyers d'aujourd'hui si attirants ?)

Aux Etats-Unis, dans les années 60, la publicité américaine fonctionne à un niveau très sophistiqué. Les artistes pop ont cherché dans la simplicité et la provocation ironique à se distancerde l' « art » des objets commerciaux bien pensés et réalisés. James Rosenquist s’est inspiré de la publicité pour le tabac, les boissons ou les voitures, comme dans sa peinture de 1961I Love You with My Ford(Je vous aime avec ma Ford).

Roy Lichtenstein, connu pour son langage inspiré des bandes dessinées, puise directement dans le produit américain de consommation par excellence dans sa peinture de 1963 Hot dog. Andy Warhol idéalise la production en série. Dans sa première exposition Pop art en solo figurent ses 100 Soup Cans (100 canettes de soupe), 100 Coke Bottles (100 bouteilles de Coca-cola) et 100 Dollar Bills (100 billets de dollar).

hot-dog_petit

© Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Philippe Migeat
© Estate of Roy Lichtenstein, New York / ADAGP
cliquer pour agrandir l'image

Citations

Andy Warhol « Faire de l'argent, c'est de l'art, et le travail est de l'art. Faire de bonnes affaires est le meilleur art qui soit ».

Roy Lichtenstein « Je suis intéressé par ce qui serait normalement considéré comme les pires aspects de l'art commercial ».

La culture de masse

La culture de masse est l’expression de tout ce qui est diffusé par l’image, par le son et par les médias et qui a pour objectif de susciter le plus grand intérêt populaire possible. Elle prend corps dans un système production de masse et dans un contexte sociologique consumériste.

Le Pop Art reçoit un bon accueil du grand public, en raison de ses références qui le rendent accessible. En utilisant des images et objets de la vie quotidienne, il les traite de façon impersonnelle, les rendant « kitsch ».

Le Pop Art utilise des techniques issues du monde industriel, dans les matériaux (acryliques et ses couleurs vives) et techniques (sérigraphie). Au-delà de l’art pictural et du design, le Pop Art s’épanouit dans le contexte des années 60 au libéralisme culturel et économique affirmé dans les sociétés occidentales.

La musique n’est jamais loin. Richard Hamilton produit la couverture et les affiches pour le White Album (l’album blanc) des Beatles. Le groupe de rock américain The Velvet Underground est produit par Andy Warhol et est lié à l’aventure de la Factory d’Andy Warhol. Celui-ci est leur producteur et crèe la pochette de leur premier album qui va devenir culte. Elle se compose d’une banane autocollante à côté de laquelle est écrit Peel Slowly and See (Pelez lentement et voyez).

Recommandations