L'impressionnisme : un tournant vers l'art moderne

Publié le - Mis à jour le 22-06-2016

Le mouvement impressionniste est le point de départ d’une peinture qui quitte la représentation figurative, pour inventer un mode de représentation artistique marquant le commencement de la peinture moderne non figurative.

Un art révolutionnaire

Edouard Manet (1832-1883) libère les futurs impressionnistes de l’académisme. Il fait scandale avec son déjeuner sur l’herbe, pourtant de facture classique, car il fait apparaître un nu féminin aux côtés de deux hommes habillés. en faisant scandale et en soutenant la jeune génération, il montre une autre voie que l’esthétisme officiel. l’écrivain et critique d’art joris-karl huysmans qui a beaucoup fait pour la reconnaissance des impressionnistes souligne l’importance de cet affranchissement : « j'ai souvent pensé avec étonnement à la trouée que les impressionnistes  [… ] ont fait dans l'art  [… ] l'art a été bouleversé du haut en bas, affranchi du ligotage officiel des Écoles » (dans l'Art moderne, 1883)

En l’espace d’une vingtaine d’années, l’impressionnisme, né sous la protection de Manet, offre l’une des révolutions les plus importantes de l’histoire de la peinture. L’artiste-peintre peut donner vie sur la toile à son monde de visions et sensations, par un travail à partir de la lumière et des couleurs. Monet ira jusqu’à faire de la lumière et de la couleur le véritable sujet du tableau. 

 paysages d’eau vont jusqu’à éliminer toute référence à la terre ferme. Sa série Cathédrales sur la cathédrale de Rouen fait écrire à Georges Clémenceau, homme politique et ami de Monet : « N'est-ce pas là vraiment une conception nouvelle et de la sensation et de l'expression ? L'objet obscur en soi reçoit du soleil toute vie, tout pouvoir d'impression visuelle. » (Révolution de Cathédrales, article dans La Justice, 1895). Monet l’impressionniste est au seuil de l’abstraction.
cathédrale-rouen-monet

Cathédrale de Rouen, façade Ouest
huile sur toile (100,1 x 65,9 cm) de Claude Monet, 1894.
Crédit : Chester Dale Collection,
National Gallery of Art, Washington D.C.
cliquer pour agrandir l'image.

Les post-impressionnistes

En tant que mouvement, l’impressionnisme finit avec la dernière exposition impressionniste en 1886. Il ouvre le champ à des mouvements plus ou moins brefs regroupés sous le terme de post-impressionnisme et à l’éclosion d’individualités artistiques. Cézanne est un impressionniste par ses touches fractionnées à la recherche de vibrations colorées et lumineuses (La Route du village à Auvers), mais très vite recherche à exprimer la forme et le volume par la couleur et ouvre ainsi la voie au cubisme (La Montagne Sainte-Victoire vue des Lauves). De grandes individualités artistiques comme 

, Toulouse-Lautrec, ou Bonnard naissent dans le sillage des impressionnistes.
cezanne

La vallée de Riaux près de l’Estaque (maisons en provence),
huile sur toile (65 x 81,3 cm) de Paul Cézanne, vers 1883.
Credit Collection of Mr. and Mrs. Paul Mellon,
National Gallery of Art, Washington
cliquer pour agrandir l'image.

L'engouement du public et de la critique

La fin du mouvement coïncide avec le début de leur reconnaissance. 1886 est l’année où le marchand d’art Durand-Ruelle organise avec succès leur première exposition à New York. Aujourd’hui l'impressionnisme est devenu le plus populaire de tous les mouvements de l’histoire de la peinture. Mais aussi l’un des plus recherchés des collectionneurs. En 2008, Le Bassin aux nymphéas de Monet, est vendu aux enchères à près de 52 millions d’euros.

Recommandations