Le mythe du roi Osiris

Publié le - Mis à jour le 16-02-2016

Selon la légende, Osiris aurait été le roi du monde. Il enseigna à son peuple l’agriculture, l’architecture et leur donna des lois.

osiris

La famille du dieu Osiris : Osiris, Isis, et Horus

Son frère, Seth, jaloux de l’amour que les Egyptiens lui portaient, inventa une ruse pour s’emparer du trône. Il fit construire un coffre en bois précieux et déclara qu’il l’offrirait à celui qui, en s’y couchant, le remplirait exactement. Lorsque ce fut le tour d’Osiris, Seth et ses complices refermèrent le couvercle et jetèrent le coffre dans le Nil. Isis, l’épouse et la sœur d’Osiris, aidée par sa sœur Nephthys, partit à la recherche de son époux. Elle le retrouva du côté de Byblos. Elle le cacha dans un endroit qu’elle garda secret. Lorsque Seth le découvrit, il découpa son frère en quatorze morceaux qu’il dispersa à travers toute l’Egypte. Isis et sa sœur finirent par les retrouver. On reconstitua le corps.

Anubis fit la première momie et Isis le ramena à la vie. Osiris devint roi de l’au-delà. Isis eut de lui un enfant, Horus, qui chassa Seth du pouvoir et devint, à sont tour, pharaon.

Le mythe d’Osiris donnait aux Egyptiens l’espoir d’une vie dans l’au-delà. Ils croyaient qu’à la mort d’un homme, son âme se séparait de son corps. Elle ne le retrouvait que bien conservé grâce à l’embaumement et après avoir été jugée au tribunal d’Osiris.

Dans les croyances égyptiennes, quand un homme mourait, il faisait un long voyage au terme duquel Anubis le conduisait au tribunal d’Osiris pour peser son cœur, siège de son âme. S’il pesait plus que la plume de Maât, déesse de la vérité et de la justice, c’est qu’il avait commis trop de fautes durant sa vie. Dans ce cas, un monstre dévorait son cœur. Mais s’il était plus léger que la plume, l’âme entrait dans le royaume d’Osiris où elle vivait éternellement.

Recommandations