Momies : comment les corps sont embaumés en Égypte antique ?

Publié le - Mis à jour le 14-06-2017

Selon les Egyptiens, pour que l’âme d’un homme accède à la vie éternelle après sa mort, il fallait conserver sa dépouille. C’est pourquoi les cadavres étaient momifiés.

sarcophage

Un cartonnage doré.
En raison d'un manque de bois,
les sarcophages étaient faits en carton

La momification consistait à empêcher la décomposition d’un corps en l’embaumant pour qu’il se dessèche lentement.

L’embaumement était placé sous la protection d’Anubis, le Dieu à tête de chacal auteur de la première momie : celle d’Osiris, tué par son frère Seth puis ressuscité en oiseau et devenu le protecteur des morts.

L’opération se déroulait en plusieurs étapes :

1 - A l’aide d’un crochet en bronze passé dans les narines du cadavre, les prêtres embaumeurs retiraient le cerveau.

2 - Ils entaillaient le flanc gauche du mort pour enlever le foie, les poumons, l’estomac et les intestins et déposaient ceux-ci dans quatre vases. Ces vases appelés canopes étaient surmontés d’un couvercle représentant chacun la tête d’un des fils du Dieu faucon Horus, chargé de protéger les différents organes : Amset protégeait le foie, Hapi les poumons, Douamoutef l’estomac et Kébehsenouf les intestins.

Image Contenu

3 - Les canopes étaient ensuite déposés dans la tombe, près de la momie. Les embaumeurs n’enlevaient pas le cœur, qui devait être pesé par Anubis pour déterminer si l’âme du défunt était digne d’accéder au royaume d’Osiris.

Image Contenu

4 - Le corps était lavé dans du vin de palme et plongé dans un bain de natron, un sel naturel qui absorbait l’humidité. Ce bain durait seulement deux jours quand le mort était très pauvre mais pouvait se prolonger jusqu’à soixante-dix jours quand il s’agissait d’un grand personnage.

5 - La peau du défunt était frottée avec des huiles pour qu’elle ne se craquelle pas, puis on remplissait le corps de sciure de bois ou d’étoffes pour lui conserver sa forme 

6 - Les embaumeurs enveloppaient la dépouille dans des bandelettes de lin. Entre les bandelettes, ils glissaient des amulettes porte-bonheur destinées à protéger le corps et à aider l’âme à accéder au royaume d’Osiris.

7 - Un masque était déposé sur le visage de la momie, puis celle-ci était installée dans un cercueil appelé sarcophage. Les plus anciens étaient de simples caisses en bois. Mais à partir de 2 000 avant Jésus-Christ, ceux des morts les plus riches prirent la forme du corps et furent souvent peints ou décorés de feuilles d’or. La momie du pharaon Toutankhamon était ainsi protégée de trois sarcophages de forme humaine, dont l’un était entièrement en or !

Image Contenu

Recommandations