Chargement de la playlist en cours...

D'Andrinople à Rome, la chute d'un empire

Points de repères - Andrinople, Rome face aux barbares

Publié le - Mis à jour le 06-02-2017

En cette journée du 9 août 378, seule la nuit mettra fin au massacre. Les deux tiers de l’élite des armées romaines resteront sur le champ de bataille, les armures se remplaceront plus facilement que les vétérans : la puissance romaine s’effondre avec son armée. L’empereur Valens lui-même disparaitra dans la nuit, la légende veut qu’il ait été brulé vif dans une ferme où il avait trouvé refuge.

Les Romains se sont dit qu’ils avaient déjà connu pire et qu’ils y avaient survécu. Mais cette fois Rome se retrouvait avec un peuple entier sur ses terres. Ne voulant pas risquer un second désastre, Gratien fit demi-tour avec ses troupes et repartit protéger l’occident.

Son oncle mort, il dut choisir un remplaçant à la tête de l’Empire d’Orient. Tout juste arrivé au pouvoir, l’empereur reçut la lourde responsabilité de négocier avec les Goths. Et le marché fut simple : la tranquillité contre de l’or. On essaya tout pour éloigner les Goths : promesse de terres, de titres, de royaume et par une ironie de l’histoire, de tractation en tractation les Goths se déplacèrent lentement de l’Est à l’Ouest, ce qui les mena droit sur Rome.

Le sac de Rome en 410 n’est pas la seule cause de la lente agonie de l’Empire mais elle est un signe fort pour tous ses prédateurs : l’armée romaine n’est plus invincible !

Attaquée de toute part, rongée par les intrigues politiques, l’Empire romain d’Occident perdra ses provinces les unes après les autres et finira par disparaitre. La fin de l’Empire marque le début d’une nouvelle ère de notre histoire, le Moyen Âge.
L’empire d’Orient, lui, survivra pendant plus de 1000 ans sous le nom d’Empire byzantin

Réalisateur : Pierre Lergenmüller

Producteur : MAD Films, Triarii Prod, Les Films de la Butte, Arte GEIE

Auteur : Pierre Lergenmüller

Production : 2016

Recommandations