Une merveilleuse histoire du temps

Bande annonce - Diffusé le lundi 11 décembre à 20h55 sur

Chargement de la playlist en cours...

Publié le - Mis à jour le 06-12-2017

Déconseillé aux moins de 10 ans

Une merveilleuse histoire du temps retrace les premières années de Stephen Hawking, jeune et brillant physicien en lutte contre une maladie neurodégénérative rare. Un biopic généreux et émouvant incarné avec brio par Eddie Redmayne (oscar du meilleur acteur), proposé en version multilingue.

L’auteur d’Une brève histoire du temps, best-seller mondial qui est parvenu à intéresser plus de 10 millions de non-initiés à des phénomènes aussi complexes et mystérieux que le big bang ou les trous noirs, se voit gratifier d’un biopic intitulé Une merveilleuse histoire du temps. De l’écrit à l’écran, Stephen Hawking passe ainsi d’une brève histoire (celle qui a conduit tout de même à la création de l’Univers) à une merveilleuse histoire : la sienne. Soit le parcours, dans les années 1960, d’un jeune physicien de Cambridge promis à un brillant avenir, qui se découvre condamné par une maladie neurodégénérative. La suite est connue : Stephen Hawking fera mentir tous les pronostics médicaux qui ne lui donnaient que quelques années de sursis et, malgré un handicap de plus en plus lourd (qui le laisse aujourd’hui presque entièrement paralysé et privé de l’usage de la parole), parviendra à se construire une renommée scientifique internationale, nourrie de quarante ans de recherche et d’un important travail de vulgarisation. Le mérite du film de James Marsh (Le Projet Nim, Le Funambule) est de réussir à s’élever à la hauteur du génie scientifique de Stephen Hawking tout en restant au plus proche de sa sensibilité d’homme. Car cette « merveilleuse » histoire est aussi tout à fait banale : elle n’est rien de moins que celle d’un homme qui aime, est aimé en retour, puis divorce, avant de découvrir qu’il peut aimer à nouveau. Des hautes sphères de la cosmologie aux tourments du cœur, Une merveilleuse histoire du temps rend, au-delà de son personnage principal, un hommage enthousiaste à l’intelligence et au courage humains, capables de surmonter toutes les épreuves. Dans le rôle-titre, Eddie Redmayne, tour à tour léger et grave, pétillant et bouleversant, incarne avec brio Stephen Hawking. Une performance remarquable et remarquée qui a valu au jeune comédien, alors quasi inconnu, de remporter, en 2015, l’oscar du meilleur acteur. Depuis, la route du succès s’est ouverte à lui (The Danish Girl, Les Animaux fantastiques). Ça aussi, c’est une merveilleuse histoire…

Recommandations