Affaire Cahuzac : peut-on punir le mensonge ?

Publié le - Mis à jour le 08-04-2013

Politique

Un ministre a reconnu le 2 avril 2013 qu’il avait eu de l’argent à l’étranger, jamais déclaré aux impôts. Mais il a très longtemps menti pour se couvrir. Ce scandale politique est embarrassant pour le gouvernement français, car le ministre en question est celui qui était chargé du budget de la France.

jérôme cahuzac après sa démission, au ministère de l'economie et des finances, à paris, le 20 mars 2013. (MIGUEL MEDINA / AFP)

 

 

C’est un site d'informations (Mediapart) qui a mis l’affaire au grand jour, en décembre 2012. Depuis 20 ans, Jérôme Cahuzac, ministre du Budget, avait un compte bancaire en Suisse avec 600 000 euros. Et il ne l’a jamais déclaré à l’administration des impôts. Les juges ont enquêté et le ministre a fini par avouer qu’il possédait bien ce compte. Mais, pendant plusieurs mois, il a soutenu que tout ce qui était dit était faux. Aujourd’hui, l’homme a démissionné de son poste et il est accusé de « parjure ». De quoi s’agit-il ?

Une véritable trahison

Le parjure est un faux serment. C’est affirmer quelque chose en sachant parfaitement que l’on ne dit pas la vérité. Autrefois, le parjure était une faute très grave considérée comme une véritable trahison : la personne était déshonorée pour son manque à la parole donnée. Aujourd’hui, le parjure n’est pas directement sanctionné par le Code pénal, qui recense toutes les fautes punies par la loi. Pour être condamné pour parjure, il faut avoir prêté serment devant la justice. Cela implique que Jérôme Cahuzac ne peut pas être poursuivi pour avoir menti, notamment lorsqu’il mentait à l’Assemblée nationale.

Le mensonge est un crime aux États-Unis

Des députés voudraient voir ces tromperies condamnées. deux propositions de loi ont été déposées : l'une pour créer un « délit de parjure », l'autre pour que les personnes coupables de parjure ne puissent plus être élues. Des pays sont très sévères sur le parjure. Aux États-Unis, par exemple, le mensonge est considéré comme un crime et il peut être puni jusqu’à cinq ans de prison !

 

Myriam Rembaut

Recommandations