Chargement de la playlist en cours...

Qu'est-ce que le revenu universel ?

Decod'actu - Saison 1

Publié le - Mis à jour le 06-01-2017

Au 7ème siècle, le Calife d'Arabie Abou Bakr As-Siddiq décide de verser chaque année une somme de dix dirhams à tous les habitants de son Empire. Il crée ainsi sans le savoir, l'un des premiers exemples de revenu universel !

Le principe du revenu universel, appelé aussi revenu de base, est assez simple. Il consiste à verser tous les mois une somme d'argent identique à tous les hommes, femmes et enfants d'un pays, tout au long de leur vie, sans aucune condition. Il peut même être cumulé avec d'autres revenus, comme les salaires. Un moyen pour certains, de partager les richesses et de réduire les inégalités. De quoi en faire rêver plus d’un !

Au fil des siècles, de nombreux intellectuels se sont intéressés à cette idée, comme les Humanistes du 16ème siècle, le révolutionnaire américain Thomas Paine, ou, plus récemment, dans les années 60, le prix Nobel d'économie Milton Friedman.

Mais aujourd'hui, des politiciens de droite comme de gauche en parlent de plus en plus comme d'une solution possible face à la crise économique et à la hausse du chômage.

Et certaines régions du monde ont osé franchir le pas. En Alaska par exemple, le gouvernement local verse chaque année depuis 1976, à tous ses habitants, le Permanent Fund Dividend. Celui-ci est calculé d'après les revenus que lui rapporte le pétrole. Mais la chute du cours du baril a entrainé en 2016, une baisse de moitié de son montant.

L'Iran, un autre État riche en pétrole, a décidé en 2010 de redistribuer tous les mois une partie de l'argent que lui rapporte cette matière première. Mais là encore, la baisse des cours du pétrole a exclu du dispositif près d'un tiers de la population.

Pour ses défenseurs, le revenu universel n’est pas qu’une utopie ! Ce dispositif doit permettre de lutter contre la pauvreté en assurant à chacun un minimum d'argent pour vivre. Il offrirait aussi plus de liberté, car on pourrait choisir de travailler moins, ou plus du tout, pour se consacrer à d'autres activités plus épanouissantes ou socialement utiles.

Pourtant, la mise en place de cette mesure est loin de mettre tout le monde d'accord.

Le 5 juin dernier, les Suisses ont par exemple largement voté contre la création d'un revenu universel dans leur pays.

La première crainte des opposants à cette idée, c'est qu'un trop grand nombre de personnes arrêtent de travailler, et qu'il n'y ait plus assez de salariés pour faire fonctionner l'économie. De quoi inquiéter les capitaines d’industries !

Mais même les partisans du revenu universel n'arrivent pas à se mettre d'accord. Sur l'âge des bénéficiaires, tout d'abord. Certains pensent qu'il faut le distribuer à tous les citoyens dès leur naissance, d'autres seulement aux adultes.

Le montant à verser fait aussi débat, entre ceux qui pensent qu'il doit correspondre au moins au salaire minimum, comme le Smic français, et ceux qui préfèreraient une somme moins importante, autour de 500 euros, pour encourager les gens à continuer de travailler.

Mais la plus grande question reste celle de son financement. Créer un nouvel impôt sur le revenu ? Taxer les ventes d'actions à la Bourse ? Récupérer l'argent des autres aides de l'État, comme les aides au logement ou les allocations chômage ? Plusieurs solutions sont proposées, sans qu'aucune ne fasse vraiment l'unanimité.

De nombreux pays s'interrogent donc sur les avantages et les inconvénients du revenu universel, comme la Finlande, qui mènera dès 2017 une étude auprès d'un groupe de chômeurs âgés de 25 à 58 ans.

 Chez nous, on n'en est pas encore là, même si une mission d'information de 35 sénateurs s'est penchée sur la question au printemps 2016, pour voir quelle forme devrait prendre ce dispositif pour être le plus efficace. Une première étape, peut-être, vers la mise en place d'un revenu universel en France ? On a encore le droit de rêver !

 

Réalisateur : Maxime Chappet

Producteur : Corner Prod

Production : 2016

Diffusion : 2016

Recommandations