Le poids des déchets

Decod'actu - saison 2

Chargement de la playlist en cours...

Publié le - Mis à jour le 12-10-2017

Nous sommes des machines à produire des déchets ! En 2012 en France, chaque habitant en a produit 573 kilos selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie.
Cela fait beaucoup de poubelles remplies....

Mais au fait, c'est quoi un déchet ?

Il faut savoir qu'il existe une définition officielle. Selon la Directive européenne du 18 mars 1991, un déchet c'est « Toute substance ou tout objet dont le détenteur se défait ou dont il a l'intention ou l'obligation de se défaire ». En gros, tout ce que l'on jette. Ce qui est assez large comme définition.

En France, les poubelles des foyers  sont composées de déchets putrescibles, papiers, éléments fins, plastique, verre, textiles sanitaires, Cartons, Textiles, et Métaux.
Mais attention ! Les déchets ménagers sont loin d'être les déchets les plus répandus. Parmi les 2 milliards et demi de tonnes de déchets produits en Europe en 2014, les déchets domestiques ne représentaient que 8,7 % du total. 
Le plus gros producteur de déchets est le secteur de la construction et de la démolition, suivi par les mines et les carrières, l'industrie manufacturière, et le traitement de l'eau. Les 9,5 % restant étant générés par d'autres activités, dont les énergies.

Mais comment stocke-t-on les déchets ?

En France, une fois que les déchets sont produits, il y a plusieurs solutions :
36 % sont stockés dans des décharges, le plus souvent enterrés, où ils s'y décomposent très lentement. Pour mémoire : un chewing-gum met 5 ans à disparaître, une canette en aluminium, 100 ans si elle n'est pas recyclée, et une cartouche d'encre pour nos imprimantes, entre 400 et 1000 ans.

Par ailleurs, 30 % des déchets sont incinérés. La combustion permet de produire de l'énergie grâce à la chaleur, mais les fumées émises sont elles aussi polluantes. Et enfin, seulement 20 % des déchets sont recyclés.

Alors, pour lutter contre la prolifération des déchets, il y a des initiatives simples et qui marchent !
Par exemple l'étiquette Stop Pub, le petit autocollant créé par le ministère de l'Ecologie à poser sur votre boîte aux lettres. Grâce à lui, vous recevrez 6 fois moins de prospectus !

Il y a aussi la tarification incitative des ordures ménagères. En gros, plus on a d'ordures ménagères, plus on paye de taxes. Dans les communes où ce système a été adopté, la quantité d'ordures ménagères a diminué de 28% ! Et le tri des emballages et du verre a fait un bond en avant.

L'objectif reste tout de même de produire moins de déchets. Cela ne pourra se faire sans un changement de nos modèles de production et de consommation, tout en augmentant le recyclage et en améliorant l’élimination finale des déchets. Surtout qu'il y a urgence ! Depuis 1950, l’homme a fabriqué 6,3 milliards de tonnes de déchets plastiques, dont seuls 9 % ont été recyclés, 12 % ont été incinérés, et 79 % accumulés dans des décharges ou dans la nature... dont une bonne partie dans les océans : 8 millions de tonnes de ces détritus ont été rejetées dans les mers, durant la seule année 2010 !

Réalisateur : Maxime Chappet

Producteur : Corner Prod

Auteur : Arnaud Aubry

Production : 2017

Diffusion : 2017

Recommandations