Chargement de la playlist en cours...

Ça veut dire quoi être pauvre ?

Decod'actu - Saison 1

Publié le - Mis à jour le 08-12-2016

700 millions de personnes, soit 10% de la population mondiale, souffrent de la pauvreté.  Mais de quoi parle-t-on exactement ? 

La Banque Mondiale a instauré un seuil de pauvreté international qui s'élève à 1,90 $ par jour et par personne. En dessous de ce seuil un individu est donc considéré comme pauvre. La pauvreté est le fait, pour un ménage ou une personne, de ne pas disposer des ressources ou des compétences nécessaires pour satisfaire ses besoins actuels. Pour autant, peut-on, en France, se loger, se nourrir, s’habiller et se soigner avec 1,90$ par jour, soit environ 60 € par mois ? En toute logique, c'est impossible ! C'est pourquoi, en Europe, les pays ont leur propre seuil de pauvreté calculé à partir des revenus médians de la population. En France, une personne est considérée comme pauvre si ses revenus mensuels ne dépassent pas 1002 €. 

La pauvreté est donc une notion relative et ne peut se limiter à une question d'argent. C'est pour cela que le Programme des Nations Unies pour le Développement considère qu'il s'agit d'un problème multidimensionnel qu'il faut diviser en trois catégories : l’« extrême pauvreté » qui concerne les personnes qui ne peuvent satisfaire leurs besoins alimentaires essentiels, la « pauvreté générale » pour ceux  qui ne disposent pas des revenus suffisants pour satisfaire leurs besoins essentiels non alimentaires. et la « pauvreté humaine » qui comprend l’analphabétisme, la malnutrition, une longévité réduite, ou encore une mauvaise santé maternelle. 

Mais où se concentre la pauvreté dans le monde ? Depuis plusieurs décennies, trois régions concentrent l’essentiel de la pauvreté mondiale, avec un taux qui avoisine les 95 %. En 2015, l’Afrique subsaharienne  concentrait quasiment la moitié des pauvres du monde (49,4%), suivie par l’Asie du Sud (32%), et l’Asie de l’Est/Pacifique (11,8%). Si la pauvreté a perdu du terrain dans toutes ces régions, elle s’aggrave et s’enracine notamment dans les pays en conflit. 

Mais La pauvreté n'est pas l'apanage de ces trois zones. Selon l’institut Eurostat, il y avait près de 84 millions de personnes pauvres en Europe en 2011, soit 16,9% de la population. En tête des pays européens où sévit la pauvreté on trouve la Grèce (23 %),  suivie de l’Espagne (22,2 %), de l’Italie (19,4%) et du Portugal (17,9%). En France, selon la méthode de calcul utilisée, on dénombre en 2015 entre 5 (8,1% de la pop) et 8,8 millions de personnes pauvres (14,1% de la population). Le Danemark (13,1%), la Norvège (10,1%), et les Pays-Bas (10,1%), font eux, figure de bons élèves.

De l’autre côté de l’Atlantique, les États-Unis se hissent au premier rang des pays riches en terme de pauvreté avec 24,2 % de pauvres en 2011, soit 75 millions de personnes.

Mais bonne nouvelle, la pauvreté recule au niveau mondial !

D’après les derniers chiffres de la Banque Mondiale, 10 % de la population mondiale vit avec moins d' 1,90 dollar par jour. C’est une nette amélioration par rapport aux 37 % mesurés en 1990. (source : Banque mondiale).

Pour autant, la pauvreté a augmenté ces dernières années, notamment dans les pays développés. En France par exemple, entre 2004 et 2014, le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté a augmenté de 1 million. Preuve que même au sein de nos pays dit riches, rien n’est acquis, et que la lutte contre la pauvreté et les inégalités est un combat permanent.

Réalisateur : Maxime Chappet

Producteur : Corner Prod

Production : 2016

Diffusion : 2016

Recommandations