menu

Charlie hebdo et attentats de la porte de Vincennes : comment parler d'une actualité violente à un enfant?

Publié le - Mis à jour le 30-04-2015

L'attentat contre Charlie hebdo, mercredi 7 janvier 2015 et la prise d'otage de la porte de Vincennes sont des actes effroyables. Les images tournent en boucle sur les chaînes d'informations, sur les sites internet et les réseaux sociaux. Des images forcément violentes, des vidéos insoutenables, même pour les adultes. Alors comment parler de cette violence aux enfants. Parce que les enfants sont sensibles à ces scènes de violence, qui déclenchent chez eux quantité d'émotions. Comment les aider à « digérer » ces images marquantes ?

Ce dessin du Néerlandais Ruben L. Oppenheimer est une des images les plus partagées sur les réseaux sociaux. Il représente l'attentat contre le journal Charlie hebdo, et fait écho aux attentats du 11 septembre 2001. Ici, ce sont les crayons des dessinateurs de presse qui représentent les tours jumelles du World Trade Center. Il en est de même pour le hashtag #jesuischarlie qui est devenu sur Twitter le mot clef le plus partagé.

Certaines émissions télévisées, en particulier les journaux d’informations, ne sont pas adaptées à la jeunesse. « Jusqu’à 10-12 ans, les parents ne devraient pas laisser un enfant seul devant la télévision au moment des actualités. C’est une première précaution », affirme Harry Ifergan, psychologue et spécialiste du développement de l'enfant. Pour autant, difficile d’échapper pour les plus jeunes aux images de l’attaque de Charlie hebdo qui ont pris une large place dans l’ensemble des journaux télévisés, qui ont relayé de terribles images de cette agression.

 

Que s'est-il passé à Charlie hebdo?

 

Il ne réagit pas…

Devant ces scènes, l’enfant ne manifeste parfois aucun signe de rejet ou de crainte… Celles-ci ne l’auraient donc pas atteint ? Bien sûr que oui. Les enfants (et certains adolescents) sont particulièrement réceptifs à une image ou à un événement fort, même s’ils ne réagissent pas. L’image impressionnante peut ressurgir plus tard et provoquer des craintes à d’autres moments de la journée (par exemple à l’endormissement ou dans ses rêves).

 

« Quelques minutes pour débriefer »

C’est la raison pour laquelle il est nécessaire que les enfants puissent parler des images qui les ont choqués. « Si l’enfant voit l’évènement en présence du parent, ce dernier se doit de trouver quelques minutes pour débriefer et vérifier ce que l’enfant en a compris. S’il montre, par son résumé, qu’il n’a pas trop compris le sens de l’événement, mieux vaut être succinct poursuit Harry Ifergan. « Si l’enfant semble avoir tout compris et qu’il manifeste une réaction forte, le parent doit prendre le temps d’expliquer le pourquoi de l’évènement. »

 

Comment le rassurer

Il serait risqué de penser qu’un enfant peut tout comprendre seul. Il revient à un adulte de faire le tri parmi les images qui ont un réel contenu violent, et celles qui peuvent l’affecter, alors qu’elles ne semblent pas être particulièrement déstabilisantes. Ensuite, il faut le rassurer, mais comment ? « En indiquant que l’on n’a pas le droit de tuer, surtout lorsqu’un pays n’est pas en guerre. Rappeler que les victimes étaient toutes innocentes. Il est bon de rajouter aussi qu’on ne peut jamais prévoir ce type d’accident, et que l’on peut juste espérer que les policiers et gendarmes les empêcheront d’en commettre d’autres. Puis finir par “tu n’as pas à avoir peur, nous sommes protégés“…Même si l’on ne croit pas tout à fait à ce que l’on dit, il vaut mieux se montrer convaincu ! », explique le psychologue.

 

Inutile de dramatiser

L’hyper information de notre monde nous confronte tous, un jour où l’autre, à des images choquantes que l’on supporte plus ou moins bien. Pour protéger un enfant des impacts de la violence visuelle, l’unique moyen est bien de parler. Mais faut-il attendre qu’il pose ses questions ou doit-on soi-même lui poser des questions sur son ressenti ? Pour le psychologue la réponse est claire : « On ne posera des questions que dans le cas où l’enfant semble intéressé, effrayé, voire choqué. Sinon, il faut laisser passer le “train de l’horreur“ qui se perdra dans le brouillard de l’oubli. » En résumé, attendre qu’il réclame des explications pour les lui livrer «  au compte-goutte ». « Le flou est toujours de mise pour que l’enfant refoule ce qui lui semble insupportable », rajoute Harry Ifergan.

 

L’esprit critique

Il est nécessaire que les enfants puissent exprimer ce qu'ils ressentent face aux images. Ils doivent pouvoir être critiques face à ce qu'ils voient, et les parents peuvent les y encourager en ayant eux aussi une attitude critique et réfléchie vis-à-vis de l'information. Développer l'esprit critique des enfants, c’est leur donner des clés pour ne pas rester passif.

 

Des clefs pour comprendre

Au-delà du choc des images, il est possible d’expliquer à son enfant ce que l’information porte au-delà du fait : ce qu’est la liberté de la presse, qu’est-ce que la laïcité, ce que signifie une minute de silence, etc.

 

Pour aller plus loin

La liberté d'expression, un principe gravé par la loi

L'article 19 de la déclaration universelle des droits de l'homme pose le principe de la liberté d'expression. Cette déclaration est signée le 10 décembre 1948 en se fondant sur la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen datant de la Révolution française.

"Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit."

Le principe de laïcité

 

 

 

Les épisodes d'1 jour 1 question réalisés à la suite des attentats

C'est quoi l'antisémitisme ?

Pourquoi l'homme est-il violent ?

 

Ca veut dire quoi liberté, égalité, fraternité?

C'est quoi vigipirate?

 

Recommandations

video C'est quoi le cancer ? - 1 jour, 1 question

C'est quoi le cancer ? - 1 jour, 1 question

Le cancer est une maladie causée par le dérèglement d'une seule cellule du corps. Cette cellule...

video C'est quoi vigipirate ? - 1 jour, 1 question

C'est quoi vigipirate ? - 1 jour, 1 question

Formé des mots vigilance et pirate, vigipirate est un ensemble de mesures de surveillance pour lutter contre le terrorisme....

video Comment est née la langue française ? - 1 jour, 1 question

Comment est née la langue française ? - 1 jour, 1 question

Du 14 au 22 mars, c'est la fête de la langue française. Elle est célébrée sur les cinq...

video Comment un pays peut avoir une dette ? - 1 jour, 1 question

Comment un pays peut avoir une dette ? - 1 jour, 1 question

Pour fonctionner, un pays doit dépenser de l'argent. Cet argent peut servir à rembourser les frais médicaux...

video Pourquoi l'homme est-il violent ? - 1 jour, 1 question

Pourquoi l'homme est-il violent ? - 1 jour, 1 question

Parce que la violence est une pulsion, un besoin de réagir déclenché par certaines situations et présent...

video Que se passe-t-il en Grèce ? - 1 jour, 1 question

Que se passe-t-il en Grèce ? - 1 jour, 1 question

Le 25 janvier, la Grèce a porté au pouvoir Syriza, le parti de gauche radicale "anti- austérité"....

video Image par défaut

Qui était le premier homme sur terre ? - 1 jour, 1 question

Il s'appelle Toumaï ! Du haut de ses 7 millions d'années, c'est lui qui détient aujourd'hui...

video Image par défaut

C'est quoi une exposition universelle ? - 1 jour, 1 question

Waouh, ça sonne comme un grand événement… Et pour cause : une exposition universelle est un lieu de rencontre géant ! C’est...

video Image par défaut

Comment l'Europe lutte contre les naufrages des réfugiés en Méditerranée ?

Tous les jours, des hommes, des femmes et des enfants fuient l’Afrique et le Moyen Orient pour trouver une vie meilleure...