Attaques meurtrières à Boston : que s'est-il passé ?

Publié le - Mis à jour le 17-04-2013

Explosion de bombes au cours d’un marathon aux États-Unis

Mardi 16 avril 2013, journaux, télévisions et radios ne parlent que de cette actualité dramatique : deux bombes ont explosé sur le parcours du marathon de Boston, aux États-Unis, tuant trois personnes et faisant des dizaines de blessés. Les images diffusées sont parfois difficiles à voir, et les commentaires sont graves. Pour mieux comprendre cet événement, voici une présentation des faits.

les secours évacuent un petit blessé après les explosions. (CHARLES KRUPA / AP / SIPA)

 

Dans les États du Massachusetts et le Maine, le troisième lundi du mois d’avril est un jour férié. Les gens ne travaillent pas et les écoles sont fermées. La population célèbre le Patriot's day, en souvenir des batailles historiques qui se sont déroulées en 1775. C’est aussi le jour où est organisé le grand marathon de Boston, la course la plus ancienne des États-Unis. Elle attire des milliers de personnes. Lundi 15 avril, plus de 27 000 personnes y participaient.

 

Qu’est-il arrivé ?

En début d’après-midi, deux bombes ont explosé l’une après l’autre, à quelques secondes d’intervalle, sur le parcours de la course. Selon les premiers éléments de l’enquête, elles étaient cachées dans des poubelles et auraient été déclenchées à distance. Ceux qui les ont fabriqué avaient l’intention de faire beaucoup de victimes : les explosions se sont produites là où étaient massés les spectateurs, à quelques mètres de la ligne d’arrivée… Le dernier bilan officiel révèle la mort de trois personnes (dont un enfant de 8 ans) et plus de 140 blessées (une dizaine de ces victimes seraient dans un état grave).

 

Qui a posé ces bombes ?

« Nous n'avons pas encore toutes les réponses », a expliqué le président Barack Obama, en s’adressant aux Américains. Il s’agit probablement d’une attaque d’un groupe qui veut imposer ses idées en faisant peur à la population. Mais, pour l’instant, aucun des mouvements extrémistes, connus pour ce type d’action meurtrière, ne s’est manifesté. L'enquête a été confiée au FBI (Federal Bureau of Investigation), qui recherche les criminels.

 

Myriam Rembaut