Pourquoi y a-t-il des jours plus pollués que d'autres ?

1 jour, 1 question

Chargement de la playlist en cours...

Publié le - Mis à jour le 26-06-2017

On parle de pollution de l'air, ou de « pollution atmosphérique », lorsque l’air que l’on respire est de mauvaise qualité.

Elle concentre de minuscules éléments (des microparticules) qui nuisent à la santé humaine, à la nature et participe au réchauffement du climat de la planète.

Ces polluants proviennent principalement des gaz d’échappement des voitures et, dans une moindre mesure, du chauffage des habitations mal isolées, et de l’activité des usines…

Il n’est pas rare d’avoir des pics de pollution en période hivernale, entre novembre et mars, au moment où les températures sont basses et les vents absents.

Du coup, les polluants ont du mal à se disperser et restent concentrés au-dessus des villes. La qualité de l’air se dégrade alors fortement.

Les pics de pollution peuvent durer quelques heures à quelques jours.

La circulation automobile est l’un des premiers points à régler pour lutter contre la pollution.

Des études montrent que lorsque le trafic est réduit, la concentration des polluants dans l’air diminue très vite.

En cas de pollution, il est vivement recommandé d’utiliser les transports publics (bus, trams, métro…), le covoiturage, le vélo ou la marche.

Des petits gestes simples et bénéfiques pour tous !

Réalisateur : Jacques Azam

Producteur : Milan Presse, France Télévisions

Recommandations