Tokyo, ville olympique en 2020

Publié le - Mis à jour le 05-07-2016

La capitale japonaise sera la nouvelle ville des jeux Olympiques d'été en 2020. L’annonce a été faite par Jacques Rogge, le président du CIO, samedi 7 septembre 2013, à Buenos Aires, en Argentine. C’est la deuxième fois que Tokyo accueillera les Olympiades.

 

C’est avec 60 voix contre 36 (pour Istanbul en Turquie) que Tokyo a décroché la place. La victoire de la capitale a été accueillie sous les « banzai » de la population, un cri qui pourrait se traduire par «hourra ! ». La joie est d’autant plus grande pour les Japonais que la catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima pouvait ne pas favoriser la candidature de leur pays. La princesse Hisako Norihito de Takamado, membre de la famille impériale japonaise, et le Premier ministre Shinzo Abe, n’ont pas hésité à se déplacer pour rassurer sur ce point le Comité International olympique (CIO), réuni à Buenos Aires.

Briller aux yeux du monde

Tokyo est presqu’une habituée des Jeux. Elle a déjà accueilli la manifestation olympique d’été en 1964 et deux jeux Olympiques d'hiver, en 1972 à Sapporo et en 1998 à Nagano. Mais chaque JO reste un défi à relever, car le pays organisateur veut toujours briller aux yeux du monde. Pour cela, il faut un très gros budget (des millions d’euros sont dépensés) pour construire ou réparer des installations sportives et rendre la ville la plus agréable possible. Drapeau aux cinq anneaux, flamme olympique, cérémonie d’ouverture… Tokyo n’oubliera rien pour réussir ses nouveaux Jeux, le tout dans le respecter de l’esprit olympique.

Valoriser l’homme par le sport

Les Jeux sont en effet portés par une idée précise : celle de valoriser l’homme par l’effort sportif. Un principe voulu par le créateur des jeux Olympiques modernes, Pierre de Coubertin. Ce dernier souhaitait que chaque athlète puisse atteindre l’excellence, à force d’exercices et d’entraînements. Encore aujourd’hui, le but de l’olympisme est celui-là. « L’essentiel, ce n’est pas d’avoir vaincu, mais de s’être battu », disait Pierre de Coubertin.

 

La saviez-vous?

 

On situe officiellement la date de la création des Jeux à l’année 776 avant Jésus-Christ. À l’époque, ils rassemblaient seulement une grande partie de la Grèce. Ces Jeux dureront presque douze siècles avant de disparaître. C’est un Français passionné de sport, le baron Pierre de Coubertin, qui va les relancer. L’homme veut, au contraire, une rencontre à l’échelle mondiale. C’est ainsi que les olympiades modernes voient le jour à Athènes en 1896. Treize pays y participent.

 

 

Recommandations