Connectez-vous avec Google Connectez-vous avec Twitter Connectez-vous avec Facebook
   
 

Pas encore inscrit ? S'inscrire

FranceTvEducation
Derniers commentaires Construis ta cité médiévale J'adore ce jeu dommage qu'il n'y est que cinq étapes!! Le Grand Cerf La partition du grand cerf est disponible ici : http://www.partitionsdechansons. L'esclavage, comprendre son histoire Formidable travail de mémoire... Très facilement exploitable avec les élèves. Me
Derniers commentaires Les parents délégués et le conseil d’école débat, discussion Politique mode d'emploi. Le juge Cette vidéo est utilisable avec des collégiens mais le problème c'est que la mus Harcèlement à l'école : témoignage d'Amandine, 29 ans PARLER...encore faut-il être écouté et surtout ne pas être"censuré" et culpabili
Derniers commentaires Construis ta cité médiévale J'adore ce jeu dommage qu'il n'y est que cinq étapes!! Construis ta cité médiévale non c 'est bon j'ai réussi merci quand même Construis ta cité médiévale ou poser les artisans a létape 3 ???????????????????????????
Derniers commentaires Les métiers de l'hôtellerie-restauration bonsoir je suis cuisinier et je réagis sur ce sujet car les conditions ne se son Se former en alternance bonjour, je suis actuellement titulaire d'un diplôme de niveau IV et j'ai 22 ans 10 conseils pour trouver un stage Bonjour, @charleston, il y a aussi des sites avec toutes les annonces des autre
Derniers commentaires C'est quoi la liberté d'expression ? - 1 jour, 1 question Excellente animation, très ludique et à la portée de nos élèves. Les débats en c C'est quoi la liberté d'expression? - 1 jour, 1 question c'est quoi une marche blanche? 1 jour, 1 question et la xbox est une la plus jeune de toutes. celle qui sorti bien avant est la pl
Dernières thématiques Elections municipales 2014 Les élections municipales se dérouleront les dimanches 23 et 30 mars 2014... La Première Guerre mondiale : 1914-1918 A l'occasion des cérémonies commémoratives de l'armistice du 11 novembre 1918, Lesite.tv... Les grands courants picturaux du 15ème siècle à aujourd'hui Lesite.tv propose de retracer, à travers une sélection pédagogique de vidéos, la...
Fermer
Partager sur Facebook Twitter Google+
(0 votes) 1 2 3 4 5
Mis à jour le 22/11/2012 à 10:58 | publié le 16/01/2012 à 02:19

Biographie et chronologie de Stefan Zweig

L’œuvre multiple et dense de Stefan Zweig (1881-1942) fait de lui un auteur inclassable.

Portrait de ZweigStefan Zweig naît le 28 novembre 1881 à Vienne au sein d’une famille aisée d’origine juive, mais il grandit dans un climat laïc. Après une scolarité mal vécue, car trop rigide, il obtient son baccalauréat (1900). Le jeune homme fait alors un choix : ce sera l’écriture. Il compose de nombreux poèmes, qu’il reniera par la suite, et publie ses premiers textes dans le Neue Freie Presse, l’un des principaux quotidiens austro-hongrois de l’époque. Tout juste auréolé de ses premiers succès littéraires, il poursuit sa formation artistique dans les cercles avant-gardistes européens, à Berlin, Paris, Bruxelles ou encore Londres. Il étudie l’œuvre de l’écrivain russe Dostoïevski, il s’enthousiasme pour le peintre Munch, il se lie d’amitié avec Jules Romains et le poète belge Émile Verhaeren. C’est également un traducteur très actif. En 1904, il obtient son doctorat de philosophie à l’université de Vienne. Cette même année est publié son premier recueil de nouvelles, L’Amour d’Erika Ewald. Il devient un auteur apprécié (un second volume de nouvelles, Première expérience, paraît en 1911) et rédige la biographie d’Émile Verhaeren (publiée en 1910). Il s’essaye aussi au théâtre avec Thersite (1907) et La Maison au bord de la mer (1911). En 1908, Zweig entame une correspondance avec Freud, puis avec l’écrivain français Romain Rolland (1910). Une profonde amitié liera les deux hommes qui partagent les mêmes idéaux pacifistes et humanistes. Le déclenchement de la Première Guerre mondiale (1914) le ravage moralement. Grâce à Romain Rolland, il surmonte sa profonde déception et accomplit son devoir militaire dans les services administratifs. À Salzbourg où il s’installe ensuite avec son épouse Friderike, Zweig poursuit son intense activité de biographe qui lui apporte une grande renommée littéraire. Après l’armistice, il voyage beaucoup pour promouvoir ses convictions pacifistes, et rédige la biographie de Romain Rolland (1921). Il fréquente l’avant-garde littéraire et picturale de l’après-guerre et connaît le succès avec son recueil de nouvelles Amok (1922). Parallèlement, le cinéma s’intéresse à son œuvre : plus de dix-huit films seront tirés de ses écrits. De Salzbourg, Zweig assiste avec effroi à l’arrivée au pouvoir d’Hitler (1933). Sa judéité, jusque-là peu revendiquée, devient plus présente à son esprit et dans son œuvre. La persécution des juifs et le déchirement imminent de l’Europe le plongent dans une dépression dont il ne sortira plus. Il voit le livret de l’opéra La Femme silencieuse, écrit pour Richard Strauss, mis à l’index par les autorités nazies. Ses livres seront ensuite brûlés sur les places publiques allemandes. Stefan Zweig choisit l’exil. Profitant de recherches pour une biographie de Marie Stuart, il s’installe à Londres (1934). Il divorce et épouse en 1939 sa jeune secrétaire Charlotte Elizabeth Altmann, dite Lotte. L’annexion de l’Autriche par Hitler (anschluss), le prive de sa nationalité autrichienne. Malgré l’obtention de la nationalité britannique en 1940, il se sent apatride. Pessimiste par tempérament, pathologiquement dépressif, il ne trouvera plus le repos de l’âme. La déflagration mondiale le terrifie et l’entrée en guerre de l’URSS et des États-Unis ne le rassure nullement (1941). Fatigué et désabusé, il s’installe au Brésil avec Lotte. Vaine tentative : il s’enfonce de plus en plus dans la dépression, la santé précaire de son épouse et l’évolution du conflit n’arrangeant rien. Stefan Zweig et Lotte se suicident en ingérant des barbituriques le 22 février 1942.

Biographie avec repères chronologiques politiques et culturels

1867

1867 L'empereur autrichien François-Joseph est couronné roi de Hongrie.

1871 Fin de la guerre franco-prussienne : la France perd l'Alsace-Lorraine.

1874 Naissance du mouvement impressionniste en France.

1881

Stefan Zweig naît le 28 novembre 1881 à Vienne au sein d’une famille aisée d’origine juive, mais il grandit dans un climat laïc.

Après une scolarité mal vécue, car trop rigide, il obtient son baccalauréat (1900). Le jeune homme fait alors un choix : ce sera l’écriture. Il compose de nombreux poèmes, qu’il reniera par la suite, et publie ses premiers textes dans le Neue Freie Presse, l’un des principaux quotidiens austro-hongrois de l’époque.

Tout juste auréolé de ses premiers succès littéraires, il poursuit sa formation artistique dans les cercles avant-gardistes européens, à Berlin, Paris, Bruxelles ou encore Londres. Il étudie l’œuvre de l’écrivain russe Dostoïevski, il s’enthousiasme pour le peintre Munch, il se lie d’amitié avec Jules Romains et le poète belge Émile Verhaeren. C’est également un traducteur très actif.

1881 Dostoïevski (Crime et châtiment) meurt en pleine gloire littéraire.

1885 Nietzsche publie Ainsi parlait Zarathoustra.
La conférence de Berlin organise le partage de l'Afrique entre les puissances européennes.

1889 Léon Tolstoï publie La Sonate à Kreutzer.
La Tour Eiffel est achevée pour l'Exposition universelle.

1893 Le peintre norvégien Munch expose à Berlin et peint son tableau le plus célèbre : Le Cri.

1896 Mort du poète Paul Verlaine à Paris.
Richard Strauss met en musique Ainsi parlait Zarathoustra.

1899 Publication de L'Interprétation des rêves de Sigmund Freud.

1900 Mort de Nietzsche à Weimar.

1904

En 1904, il obtient son doctorat de philosophie à l’université de Vienne. Cette même année est publié son premier recueil de nouvelles, L’Amour d’Erika Ewald. Il devient un auteur apprécié (un second volume de nouvelles, Première expérience, paraît en 1911) et rédige la biographie d’Émile Verhaeren (publiée en 1910). Il s’essaye aussi au théâtre avec Thersite (1907) et La Maison au bord de la mer (1911). En 1908, Zweig entame une correspondance avec Freud, puis avec l’écrivain français Romain Rolland (1910). Une profonde amitié liera les deux hommes qui partagent les mêmes idéaux pacifistes et humanistes.

1911 Création de l'opéra Le Chevalier à la rose : livret d'Hugo Von Hofmannsthal, musique de Richard Strauss.

1914

Le déclenchement de la Première Guerre mondiale (1914) le ravage moralement. Grâce à Romain Rolland, il surmonte sa profonde déception et accomplit son devoir militaire dans les services administratifs.

À Salzbourg où il s’installe ensuite avec son épouse Friderike, Zweig poursuit son intense activité de biographe qui lui apporte une grande renommée littéraire.

 

Après l’armistice, il voyage beaucoup pour promouvoir ses convictions pacifistes, et rédige la biographie de Romain Rolland (1921).

Il fréquente l’avant-garde littéraire et picturale de l’après-guerre et connaît le succès avec son recueil de nouvelles Amok (1922). Parallèlement, le cinéma s’intéresse à son œuvre : plus de dix-huit films seront tirés de ses écrits.

1914 Assassinat de l'archiduc d'Autriche à Sarajevo : l'Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie. Début de la Première Guerre mondiale.

1915 Le prix Nobel de littérature est attribué à Romain Rolland.

1916 Décès d'Emile Verhaeren à Rouen.

1917 Révolution russe qui aboutira en 1922 à l'Union des républiques socialistes soviétiques.

1918 Signature de l'armistice le 11 novembre : fin de la Première Guerre mondiale.

1919 Traité de Saint-Germain-en-Laye : l'empire austro-hongrois est démantelé. Création de la République d'Autriche.
Création de la Société des Nations.

1926 Décès de Rainer Maria Rilke.

1929 Krach boursier à New-York : début de la crise économique mondiale (Grande Dépression). Mort d'Hugo Von Hofmannsthal.

1933

De Salzbourg, Zweig assiste avec effroi à l’arrivée au pouvoir d’Hitler (1933). Sa judéité, jusque-là peu revendiquée, devient plus présente à son esprit et dans son œuvre. La persécution des juifs et le déchirement imminent de l’Europe le plongent dans une dépression dont il ne sortira plus. Il voit le livret de l’opéra La Femme silencieuse,écrit pour Richard Strauss, mis à l’index par les autorités nazies. Ses livres seront ensuite brûlés sur les places publiques allemandes.

Stefan Zweig choisit l’exil. Profitant de recherches pour une biographie de Marie Stuart, il s’installe à Londres (1934).

Il divorce et épouse en 1939 sa jeune secrétaire Charlotte Elizabeth Altmann, dite Lotte. L’annexion de l’Autriche par Hitler (anschluss), le prive de sa nationalité autrichienne. Malgré l’obtention de la nationalité britannique en 1940, il se sent apatride.

1933 Hitler devient chancelier du III° Reich.
Premier autodafé à Berlin : les œuvres dites « juives » sont brûlées.

1934 Affrontements entre socialistes et conservateurs en Autriche (insurrection de février). Échec de la tentative de putsch des nationaux-socialistes autrichiens (juillet).

1936 Premier gouvernement socialiste en France avec Léon Blum. Début de la guerre d’Espagne.

1938 Anschluss : annexion de l’Autriche par l’Allemagne nazie.

1939 Accords de Munich : démembrement de la Tchécoslovaquie au profit de l’Allemagne. Entrée en guerre de la France et du Royaume-Uni après l’agression de la Pologne. Mort de Freud, qui s’était réfugié à Londres.

1941

Pessimiste par tempérament, pathologiquement dépressif, il ne trouvera plus le repos de l’âme. La déflagration mondiale le terrifie et l’entrée en guerre de l’URSS et des États-Unis ne le rassure nullement (1941). Fatigué et désabusé, il s’installe au Brésil avec Lotte. Vaine tentative : il s’enfonce de plus en plus dans la dépression, la santé précaire de son épouse et l’évolution du conflit n’arrangeant rien. Stefan Zweig et Lotte se suicident en ingérant des barbituriques le 22 février 1942.

1941 L’URSS et les États-Unis entrent en guerre.

 

Partager sur Facebook Twitter Google+
(0 votes) 1 2 3 4 5

Réagissez à ce contenu