Connectez-vous avec Google Connectez-vous avec Twitter Connectez-vous avec Facebook
   
 

Pas encore inscrit ? S'inscrire

FranceTvEducation
Derniers commentaires Comment calcule-t-on l'impôt sur le revenu ? Bonjour, la fin , n'ai pas très compréhensible, il nous est dit 14 % des 14 523 Anton Dvorak : la Symphonie du Nouveau Monde Merci, la vidéo est indiquée comme non disponible pour l'instant. Sur cette pag Tutoriel PowerPoint : insérer une vidéo beaucoup de fonctionnalités présentées. Images un peu floues cependant.
Derniers commentaires Racisme à l'école dsl pour les abrév.manq de caracteres(CM2:)Je suis intervenue auprès d1 élève qi Racisme à l'école dsl pour les abrév.(manq de caracteres)Je suis intervenue auprès d1 élève qi aV Le jeu des signes avec Clé à Molette & Jo Bonjour, merci pour ce jeu et pour le film. Ma fille de 5 ans a adoré et nous av
Derniers commentaires Les métiers de l'hôtellerie-restauration je rejoins mister m , j'ai fait 25 ans de cuisine , mais etre payer 1200€ au bou Les métiers de l'hôtellerie-restauration bonsoir je suis cuisinier et je réagis sur ce sujet car les conditions ne se son Se former en alternance bonjour, je suis actuellement titulaire d'un diplôme de niveau IV et j'ai 22 ans
Derniers commentaires 1 jour, 1 question pourquoi avant les femme n avait pas le droit d aller a l ecole? william 12 ans 1 jour, 1 question a quoi sert le telephone? william 12ans La nouvelle offre francetv éducation arrive bientôt... Cette offre sera-t-elle ouverte aux associations à but historique ?
Dernières thématiques Elections municipales 2014 Les élections municipales se dérouleront les dimanches 23 et 30 mars 2014... La Première Guerre mondiale : 1914-1918 A l'occasion des cérémonies commémoratives de l'armistice du 11 novembre 1918, Lesite.tv... Les grands courants picturaux du 15ème siècle à aujourd'hui Lesite.tv propose de retracer, à travers une sélection pédagogique de vidéos, la...
Fermer
Partager sur Facebook Twitter Google+
(0 votes) 1 2 3 4 5
Mis à jour le 11/03/2015 à 01:58 | publié le 17/04/2005 à 05:30

L'économie et la 1re guerre mondiale

Lorsque le conflit éclate, tous les gouvernements tablent sur une guerre courte. Jusqu’en 1915, aucune mesure n’est prise pour adapter la production économique aux conditions nouvelles créées par la guerre : pénurie de main-d’œuvre et augmentation des commandes militaires.

Convoi
 

Les moyens mis en oeuvre

Ce n’est qu’après plusieurs mois de conflit, lorsque les combattantss’installent dans les tranchées d’une guerre de position, qu’une série de mesures est adoptée.

  • Le travail féminin s’impose pour suppléer les ouvriers partis au front.
    Celles que l’on appelle les "munitionnettes" travaillent dans les usines d’armement et exercent bien souvent pour la première fois une activité salariée qui se substitue à leur rôle traditionnel de mère au foyer.
  • Par la suite, les Alliés utilisent également la main-d’œuvre indigène : la France enrôle plus de 180 000 travailleurs venus d’Indochine et d’Afrique du Nord, le Royaume-Uni environ 100 000 Chinois.
  • Pour accroître la productivité, la durée quotidienne du travail est également allongée. Elle passe, par exemple, de 12 à 14 heures en France.
  • Le taylorisme, c’est-à-dire l’emploi d’une main-d’œuvre peu qualifiée effectuant des tâches simples et répétitives, se généralise dans les usines européennes.

Une politique dirigiste

En France, en Allemagne, comme au Royaume-Uni ou en Russie, les besoins militaires nécessitent une intervention grandissante de l’Etat dans l’économie, qui rompt avec la tradition libérale qui prévalait jusque-là. Les gouvernements organisent les commandes militaires auprès des grands industriels : Krupp en Allemagne, le fabricant du célèbre canon "Grosse Bertha", ou encore Renault, l’un des pionniers dans la construction de chars d’assaut. Cette première expérience de dirigisme incite les gouvernements à rester très impliqués dans la vie économique après la fin de la guerre.

Inflation et emprunts

Afin de répondre aux dépenses énormes occasionnées par la guerre, les belligérants recourent à une inflation contrôlée pour modérer le montant des remboursements. Ils souscrivent également des emprunts auprès de leur population mais aussi des pays neutres, et notamment des Etats-Unis, premier créancier d’une Europe qui sort ruinée de la guerre.

La production de guerre en chiffres

Production de mitrailleuses Hotchkiss (France)
1914 : 100 exemplaires; 1918 : 17 000 exemplaires

Production d’obus (Royaume-Uni
1914 : 5 millions; 1918 : 67 millions

Nombre d’ouvriers employés dans l’industrie aéronautique (France)
Août 1914 : 2 000; Novembre 1918 : 168 000

 

Partager sur Facebook Twitter Google+
(0 votes) 1 2 3 4 5

Réagissez à ce contenu

jetstream Profil Autre

Traité stupide qui fit de Clémenceau de Père la Victoire, devint Perd la Victoire.

Le 19.08.2014 à 01:51

jeanbe Profil Autre

L'entrée en guerre de la Grande Bretagne fut décidée par l'invasion de la Belgique. L'Allemagne par cet acte rompait le traité de 1839, qu'elle avait signé, qui garantissait la neutralité de la Belgique. Le délégué allemand von Jagow ayant qualifié ce traité de "chiffon de papier" scandalisa les délégués britanniques Lord Grey et sir Goshen et favorisa l'adhésion du peuple britannique à l'entrée en guerre.

Le 07.04.2013 à 18:36

jeanbe Profil Autre

Ypres en Flandre (Belgique) et non pas en Artois (France) !

Le 07.04.2013 à 18:25